Frenkian, descendant de Franc.


La famille Frenkian est originaire de Césarée (actuellement Kayséri en Cappadoce , Turquie)

La ville de Kayseri (Césarée) est située sur le côté nord du mont Arkeos (Argaeus / Erciyes) dans la Cappadoce historique. Kesaria était la capitale du Sanjak ou comté de Kayseri.

L’ « économie arménienne » joua un rôle significatif sur trois niveaux géographiques : les villes centrales (Istanbul, Ankara), périphériques (Kayseri, Harput, Tokat) et internationales (Londres, Manchester). Par exemple, au 19e siècle, Kesaria [Césarée] devint un centre important de produits manufacturés et de fournitures vers Adana, Yozgat, Agn, Tokat, Sivas et Constantinople. Les marchands arméniens de Kesaria jouèrent un rôle important dans l’économie de la ville, sur un plan à la fois local et international. Rapidement, certains de ces marchands commencèrent à développer leur réseau d’affaires en incluant des villes comme Istanbul et Manchester. Ce réseau était contrôlé par de célèbres maisons de négoce, telles que les Gulbenkian, les Manoukian, les Frenkian, les Gumuchian et les Selian.

La religion et les institutions religieuses dans la ville de Kesaria étaient importantes pour les arméniens. C'est autour de ces églises que les écoles et les sociétés laïques furent établies. C'est aussi au sein de l'église qu’une compétition a commencé à Kesaria, avant même l'émergence des partis politiques arméniens. Les églises sont devenues le centre de luttes partisanes entre les notables arméniens (aghas). Le peuple a fait référence à ces querelles de l'élite comme "medzavorneru khavkahse." L’une des plus importantes d’entre elles a opposé le clan des Frenkian au clan des Manoukian, divisant la population arménienne de Kesaria en deux factions. Cette lutte a commencé en 1820 et ne s'est terminée qu'en 1880.

Le 1er septembre 1858, la « Haykazian Enkerutiun Kesario » (Société Haykazienne de Kesaria) a été constituée. La querelle entre les Frenkian et les Manoukian a également influencé cette organisation, qui fut dissoute puis reconstituée en septembre 1859 sous les auspices de la famille Frenkian

À l'origine de l'Arménie chrétienne

"Le rayonnement du christianisme cappadocien et sa situation aux frontières de l'empire en font naturellement un point de départ pour le développement de la nouvelle religion vers des terres nouvelles. C'est ainsi qu'à la fin du IIIe siècle, en conflit avec son souverain, un jeune arménien d'origine parthe, Grégoire, rencontra à Césarée le christianisme et s'y convertit. Revenu en Arménie, il parvient après bien des difficultés à convertir à la religion nouvelle le roi Tiridate III et sa cour. Consacré évêque par le métropolite de Cappadoce, il jette les fondements de l'église arménienne. Il devient Grégoire l'Illuminateur, pour avoir illuminé des vérités chrétiennes le peuple arménien. Son nom est même donné à cette église qui depuis lors se nomme « Grégorienne ». Pendant plus de 100 ans c'est toujours à Césarée de Cappadoce que viennent se faire consacrer le catholicos et les évêques arméniens jusqu'au moment où, à la fin du IVe siècle, en révolte contre Rome, l'Arménie se replie sur elle-même et se dote d'une église indépendante refusant alors de conserver ses liens d'origine pour s'inventer une fondation apostolique".


Eglise arménienne Asdvadzadzin à Kiçikapı un quartier du centre de Kayseri (construite en 1831) .

Meguerditch Agha Frenkian de Kaiséri.

Mon arrière arrière arrière grand père. je ne sais pas grand chose sur lui. il portait le titre de Agha de Kayseri . Je sais aussi que le nom Frenkian signifie descendant de Franc.

Il est né vers 1806 et il a eu 8 enfants, quatre filles et quatre Fils : Hargouhie, Araxie, Epsimé, Assadour, Nazaret, Gabriel (mon arrière arrière grand père), Missak et Exhapet.

Généalogie

Gabriel Frenkian et ses fils Haouroutioun (mon arrière Grand-père) et Meguerditch

La maison de commerce Frenkian & Comp. de la famille remonte à Constanta en 1870, pendant la domination ottomane sur la province entre le Danube et la mer Noire. L'entreprise jouit d'un prestige à Constanta, mais aussi à l'étranger, notamment à Manchester. Elle est dirigée par les deux freres Meguerditch et Haroutioun. Le sérieux manifesté par la société de négoce l'a fait apprécier dans le monde, sur les grands marchés commerciaux."

(source : https://www.ziuaconstanta.ro)

La Chambre de commerce et d'industrie de Constanta a été fondée en août 1880. Par décision royale, plusieurs grands marchands locaux ont été nommés membres honoraires: Odyssea Despoty, Georgiu Cordina, Solomon Japhet, Gabriel Frenkian. La première réunion de la Chambre eut lieu le 6 septembre 1880. Haroutioun Frenkian fut également vice président de la chambre 1912 à 1920

Gabriel Frenkian a été décoré de l'Ordre de la "Couronne de Roumanie". Il était président de la Loge maçonnique de Constanta et a érigé sur la 16e rue Mircea cel Mare un imposant édifice, dans lequel le premier bureau de poste communal fonctionnait au rez-de-chaussée.

Haroutioun Frenkian
Meguerditch Frenkian
Gabriel Frenkian

Ohanes (mon grand père) et son frère Aram Frenkian